Que valent les communautés de séduction ?

Posted on by 0 comment

                 Hello gentlemen ! Je tenais aujourd’hui à vous faire un article poussant peut être au débat mais qui me paraissait important d’écrire pour vous partager certaines pensées que j’ai sur les communautés de séduction fleurissant sur internet. Je ne suis effectivement pas d’accord sur tout ce qui se fait et j’ai maintenant quelques années dans le milieu (j’ai commencé comme rédacteur sur l’un de ces sites) ce qui fait que je me permets de donner mon avis :)

Voilà ce qui se passe actuellement

Des sites internet parlant de séduction, de plus ou moins bonne qualité, font les beaux jours du web et de leurs créateurs.

Parfois, ils permettent à des gens passionnés par les mécanismes de séduction (pas seulement sentimentaux mais aussi sociaux ne l’oublions pas) d’en parler entre eux (j’en faisais/fais partie), mais on trouve aussi une grande proportion d’autres types de personnes :

Je reprendrai aujourd’hui mes personnages que vous connaissez peut être si vous lisez régulièrement le blog : Elvis Presse-les et Marylin Ment-rhoo

NB : Dans cet article, toute ressemblance des personnages avec des personnages réels…maintenant décédés… n’étant jamais sortis ensemble… l’un portait souvent des blousons en cuir blancs et une banane… l’autre aimait un peu trop la banane… est bien sûr parfaitement involontaire !

                Elvis a une peine de cœur ou n’y arrive pas avec les femmes (par exemple Marylin le largue et part avec son demi-frère Johnny Cache en le traitant de petite banane… insulte destructrice pour le moral masculin surtout dans cette situation !) Déprimant un peu il ne sait plus où chercher de l’aide et un jour regarde sur internet. Il découvre ainsi un grand nombre de sites promettant de devenir le plus grand des Casanova en quelques leçons.

Les communautés de séduction

Les communautés de séduction sur internet : info ou intox ?

L’idée est déjà tentante pour une personne lambda, alors imaginez ce que c’est pour un homme qui vient de se prendre un missile sentimental ! Il commence donc à lire les articles : après tout c’est inoffensif et « on verra bien » !

En réalité, pas vraiment !

Là divers cas peuvent arriver :

1) Le premier est parfait : Elvis lit quelques articles lui procurant des astuces plutôt utiles ou des réflexions lui permettant de comprendre un peu mieux Marylin et ses attentes par exemple qu’elle n’aime pas les gens ayant des trous de mémoires et des décapotables à cause d’un ex qui est mort d’avoir mixé les deux…

2) Le deuxième marche aussi : Elvis comprend comment assimiler ses techniques et possède la force d’esprit pour lire avec intelligence en réfléchissant toujours sur ce qui est écrit. Il arrive alors à acquérir un réel niveau et non le niveau basique dont beaucoup de beaux parleurs sur les forums spécialisés se contentent amplement.

3) Le troisième cas est préoccupant et malheureusement très courant : à cause de diverses raisons possibles qui fragilisent la santé mentale à long ou court terme, Elvis commence à substituer sa réflexion et sa personnalité préférant, mécontent de sa vie sentimentale, perdre son identité au profil d’une personnalité qu’il pense meilleur en tout (Par exemple, il commence à se laisser pousser une barbe, met un bonnet sur ses cheveux vertigineux, pique le sweat à fleur de sa grand-mère et part à la Wonderlust puis à la Concret parce qu’il a vu son voisin de palier qui « se tapait d’la gow » en étant habillé comme ça !).

4) Le quatrième cas n’est pas rose non plus : voyant que « ça marche » et ayant souvent été « bridé » à ce niveau-là auparavant, Elvis commence à vouloir « sauter tout ce qui bouge » et même ce qui ne bouge pas... Autant dire que « Ilvis et il dévisse » (ouais je ne suis pas fier de celle-là…) Ce cas est la sorte d’extrême d’une situation bien connu des hommes qui arrivent souvent en fin d’adolescence : le « quelque chose à se prouver », qui ne vient pas des communautés mais simplement de l’humain, mais qui d’après moi peut être amplifié à cause des problèmes que posent les communautés dont je parle dans cet article.

*Ce que j’appelle le « quelque chose à se prouver » pourrait simplement être appelé « immaturité sentimentale » en réalité. C’est la période que vous avez probablement vécue ou vue quand l’homme (ou la femme d’ailleurs, ne soyons pas sexiste) recherche à séduire plus (enfin séduire…souvent b**** surtout) pour différentes excuses dont la plus connue est probablement « je dois profiter de ma jeunesse ». Cette période peux s’arrêter dès la première relation amoureuse (et donc dans un sens ne pas exister, du moins visiblement) ou prendre au sujet 5, 10, 50, 4000 conquêtes pour stopper. Cette période est paradoxalement due à un manque de confiance en soi.

La séduction par le weeling : réussite 100% !

La séduction par le wheeling en scooter : réussite 100% !

Attention :

  • je ne dis pas que ce sont les seules possibilités existantes, je dis simplement qu’elles sont probablement les plus courantes d’après moi. Après mon avis vaut ce qu’il vaut…
  • Il m’est arrivé de voir des gens passer d’un cas à l’autre donc il reste un espoir.
  • Je fais ici des généralités pour que la compréhension globale soit meilleure. Bien sûr, comme dans tout, rien n’est seulement blanc ou noir.

 

Je m’attarderais sur les cas préoccupants :

                Dans celui de la copie de personnalité, Elvis n’est plus naturel et au final n’en ai donc pas plus séduisant ! En séduction d’après moi il faut améliorer sa personne, et non pas essayer d’en changer ! Il peut parfois y arriver grâce à un certain « culot » qu’il acquiert ou par les techniques de manipulation mais ce n’est que de la « drague de bas niveau » et non de la « séduction » ! On l’a connu plus talentueux et charmeur notre ami…

                Dans le cas du « queutard » maintenant. Le plus complexe probablement dans l’histoire : comment dire à Elvis qui cherchait à séduire et qui pense maintenant y être arrivé (car il arrive enfin à coucher…parfois) qu’il se « trompe de chemin » et qu’il va donc « droit dans le mur » ? Il prendra souvent conscience de cette bêtise trop tard ! Le meilleur exemple est probablement Mystery ; le séducteur le plus connu au monde. Il a fait de nombreuses dépressions et est maintenant incapable d’avoir une vraie relation avec une femme tant son mental à morflé**. Est-ce vraiment un exemple à suivre ? D’après moi le vrai  homme doit être équilibré et cela passe entre autres par le fait de savoir aimer !

**Pour ne pas avoir de méticuleux adeptes de la psychologie  me tombant dessus, je me permets de préciser cette partie : Mystery était un ado fragile bien qu’intelligent. Les expériences répétées qu’il faisait sur les femmes et lui l’ont bousillé : il a couché avec près de 700 femmes pour écrire son livre. Vous comprenez qu’au niveau mental la séduction ou le sexe de manière si régulière change ses attentes, ses besoins etc… Neil Strauss, un journaliste, a écrit un livre très intéressant suite à son expérience dans ce milieu (il accompagna Mystery pendant longtemps et devînt par la suite lui même un PUA) : 

The game : Les secrets d’un Virtuose de la Drague

 

Vous voulez savoir un truc marrant : ces deux mecs chelous sont Neil Strauss (droite) et Mystery (gauche) : probablement les coachs en séduction les plus connus au monde !

Vous voulez savoir un truc marrant ? Ces deux mecs « chelous » sont Neil Strauss (droite) et le « grand » Mystery (gauche) : probablement les coachs en séduction les plus connus au monde !

 

Par ailleurs on remarque régulièrement chez les personnes des cas 3 et 4 s’intéressant à la séduction qu’ils ne s’intéressent qu’à la séduction par manipulation ! Vous ne trouverez pas les personnalités dont je parle plus haut (cas 3 et 4) faire un réel travail de développement personnel. Ils ne sont donc que manipulateurs mais ne travaillent pas ce qu’on appelle en séduction l’Inner Game. Ils « draguent », mais ne « séduisent » pas.

De qui-est-ce la faute ? Difficile à dire… Autant aux lecteurs crédules qu’aux créateurs ne montrant de leurs disciplines trop souvent que la partie la plus vendeuse. Toujours est-il que je me devais de vous en parler car j’espère qu’en réfléchissant à cela vous éviterez à vous et à vos proches ces problèmes récurrents.

Une application sans réflexion et compréhension

Je m’explique : une grande partie des « techniques » de séduction sont la résultante d’une vie intéressante et complète (cf le précédent paragraphe) ! Si vous avez un back up de développement personnel derrière vous vous verrez que beaucoup des choses conseillées et appelées « techniques » sont faites par vous naturellement.

Par exemple : Le neg ! Cette « technique » simple consiste à vanner gentiment la fille. Pourquoi ça marche ? Car vous montrez de l’humour, un certain détachement, une certaine confiance en vous, vous jouez sur le chaud/froid etc…  Une personne ayant confiance en elle et ayant un minimum de répartie fera cette petite vanne naturellement sans vraiment réfléchir, pour faire rire tout simplement.


Exemple : Passant à côté d’une bouche d’aération, Elvis propose à Marylin de changer de trottoir, elle répond :

  • « Mais pourquoi ?
  • Il y a une bouche d’aération ici, et il parait que tu t’amuses trop souvent avec… Le problème est qu’un lycée est juste devant et je ne pourrais pas te protéger entre mes bras musclés face à une horde d’adolescent aux hormones surchargées ! »

Marylin rougit en frappant affectueusement Elvis. (Il y a dans cette interaction différente « techniques » en réalité, l’important est le jeu d’acteur pour faire cela, et toutes vos interactions dépendront aussi de votre personnalité !)

Plus sobrement, Elvis parle avec un groupe de personnes dont sa « target » Marylin, qui parle trop. Elvis lance alors avec un sourire (car il sait sortir un neg au bon moment et de la bonne manière) :

  • « Au niveau de la parole, t’as un forfait 24/24 où ça t’arrive de te taire parfois… quand tu dors par exemple ? »

NB : Ne pensez pas non plus que chaque fois qu’un homme ou qu’une femme vous vanne il veut vous séduire… Il existe encore la vanne pour le plaisir du verbe ou simplement parce que l’on n’aime effectivement pas la personne.


                 C’est un problème fréquent malheureusement. Quand on parlait d’Elvis ayant une peine de cœur. Il n’a souvent pas besoin de toutes ces techniques mais ça le rassure et il préfère faire aveuglement confiance car c’est plus simple et qu’il n’a pas la tête à réfléchir dans une période comme celle-là. Je ne peux pas compter le nombre de fois où j’ai entendu « mais ce que tu me dis est trop vague, concrètement je fais quoi ? » lorsque je conseillais quelqu’un. Dire que l’on peut réduire la séduction à un simple 1+1=2 c’est une atrocité, commise par les communautés internet car c’est plus accrocheur et qu’ils veulent gagner leur vie (ce qui est compréhensible dans un sens, ce ne sont pas des diables non plus) mais qui est impossible. Même si la séduction est en réalité bien plus cartésienne qu’on peut le penser, les variables sont bien trop nombreuses pour que quelqu’un puisse l’écrire en une simple équation comportant la totalité des solutions à la totalité des problèmes que l’on peut rencontrer tel un manuel de montage IKEA ! (sauf que ça serait plus un manuel de démontage….) Le seul moyen d’apprendre la séduction est de tenter de comprendre, c’est une quête quasi sans fin comprenant de la philo, de la socio, et toutes les disciplines traitant du comportement humain !

En réalité ce dont il aurait vraiment besoin c’est d’un travail de développement personnel pour améliorer son mental et ses interactions sociales. S’il veut être blindé il peut rajouter quelques astuces de séduction (pour améliorer encore son charisme) et mentalisme (pour mieux comprendre les gens) mais il n’a certainement pas besoin de plus que ça !


C’est l’une des raisons de ce blog : donner le nécessaire au bon moment comme lors d’un coaching privé (du moins je m’y efforce, ce qui explique notamment le principe des N1, N2 et N3 de la F.A.Q).

Pourquoi ? Très simplement car rentrer plus en détails n’est pas utile pour la plupart des gens. Les « techniques avancées » de séduction sont souvent mises en avant sur les sites spécialisés alors qu’elles ne concernent qu’une poignée de personnes ayant un niveau important. La personne ne voulant que mieux réussir mais qui ne s’y intéresse pas par pure passion des mécanismes n’a besoin que d’à peine 20% de toutes ces techniques, et lui en donner plus avant la complète compréhension de ces 20% ne ferai que lui embrouiller l’esprit et nuire à l’amélioration.

C’est pour cela que sur ce blog vous trouverez des articles sur un certain nombre de domaines mais mon but est de vous faire acquérir la manière de penser, le principe, et non de vous marteler la tête de plein de règles car certaines vous seront inutiles en ayant la bonne réflexion. Je tente de trouver un juste milieu et n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire pour que je m’améliore !

Remarque inutile : Je parlais récemment avec un ami de mon cursus scolaire (plutôt chaotique) et ce que je vous dis me fait penser à cette discussion. J’ai personnellement un problème avec le système scolaire français à ce niveau-là. Je trouve assez paradoxale que sous des airs de « nous apprenons aux enfants à réfléchir » ils ne fassent en réalité que l’apologie d’un moule (assumé d’ailleurs) dans lequel les enfants doivent rentrer. Par ailleurs, on apprend aux enfants des choses en politique, économie etc… avant de leur avoir appris à réfléchir correctement (en prenant diverses sources pour l’objectivité etc…) ce qui ne fait en réalité que donner l’illusion d’une réflexion à mon sens. Maintenant je sais que c’est probablement un chemin glissant dans lequel je m’aventure donc je préfère -sans allusion aucune- sortir du chemin 😉

La séduction par Internet : merci à Tom 😉

Bravo si vous êtes arrivé à la fin (j’espère que vous l’avez lu en réfléchissant aux diverses idées exprimées c’est le plus important !). J’ai conscience que l’article est long et parle de plein de choses différentes, prenez le temps de digérer, c’est à mon sens un sujet important !

A bientôt pour de nouveaux articles sur Elitemen ! N’oubliez pas de vous abonner à la newsletter pour ne rien manquer !

Votre guide anti-bullshit,

Etienne

(PS : j’ai eu un certain amusement à remarquer lors d’un débat religieux dernièrement que dans certaines religions on appelle « berger » le guide, alors qu’un berger ne guide que des moutons… J’ai donc préféré utiliser « guide » car je fais justement tout pour que vous ne soyez pas des moutons !

… Oui ce post-scriptum est inutile mais j’en avais envie, et c’est mon blog, donc JE décide : Na !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>