La théorie du quota journalier de choix

Posted on by 0 comment

ATTENTION : Cet article n’est pas, contrairement à beaucoup d’autres, le fruits de lectures ET réflexions personnelles mais uniquement réflexions personnelles car il n’existe personnes à ma connaissance l’ayant posée sur papier. C’est après de des discussions avec des proches, des entrepreneurs à succès et autres sources d’avis que moi et une majorité de ces personnes avons déduit ce qui va suivre. Je comprendrais donc que vous ne soyez pas d’accord, j’exprime ici simplement une théorie personnelle que vous avez le choix de prendre en compte ou non bien sûr.

                Hello gentlemen ! Dans sa vie nous sommes tous confrontés à des choix ayant une influence importante sur la personne que nous deviendrons. En grandissant nous retrouvons ces mêmes dilemmes dans notre vie professionnelle, amoureuse, ou encore amicale. Par ailleurs des choix se présentent à nous au quotidien, des choix pouvant paraître anodins : ma journée sera-t-elle vraiment différente si je prends un parapluie ? Dois-je coucher avec cette fille alors qu’elle est moche ?

Bon... la blonde ou l'autre blonde ? ... Bref mon choix est fait : je garde la voiture !

Bon… la blonde ou l’autre blonde ? … Bref mon choix est fait : je garde la voiture !

                En réalité tous ces choix importent et il n’est pas d’après moi possible de les classifier par importance. Si vous prenez un parapluie le matin par exemple, vous pourriez décider de partir du café dans lequel vous êtes alors que sans vous auriez probablement attendu un peu de voir si la pluie se calme ou encore vous vous seriez peut-être réfugié sous l’échafaudage quelques instants en présence d’autres passants tenant à leur brushing… Vous vous situerez donc à des endroits différents, à des moments différents, avec des personnes différentes : votre journée n’a besoin que de ce premier événement pour changer complètement le domaine des possibilités.

Remarque : rappelez-vous que le comble du dilemme est de dormir avec une superbe femme et un homosexuel, à qui tourner le dos ?

Or il est important de considérer votre vie comme une multiplicité de possibilités, un univers de choix, car c’est une qualité possédée par de nombreuses personnes réussissant dans leur vie : c’est le meilleur moyen de savoir s’adapter et de toujours se relever ! En revanche, les choix s’accumulant dans la journée fatiguent et plus nous en prenons plus nous risquons d’en faire de mauvais au cours de la journée, comme si un quota ou une endurance du jugement existait ! La question qui se pose est donc : comment contourner le problème ?

NB : Je ne prône absolument pas le non-choix ! Il est important de savoir faire ces choix, mais nous allons voir par la suite que en réduire au maximum le nombre dans une journée peut s’avérer productif.

La théorie en pratique 

Faire le bon choix

Faire le bon choix

                L’endurance de chacun en terme de choix est, manifestement, propre à chacun et il n’est à ma connaissance pas réellement possible d’augmenter cette « endurance ». On peut cependant penser qu’une petite amélioration est possible avec le temps, mais elle sera principalement la conséquence de l’expérience d’après moi. Pourtant il existe un moyen assez simple : ne pas s’encombrer de choix inutiles dans sa journée !

Pour mieux comprendre je prendrais en exemple l’une des personnes partageant cette théorie. C’est un quinquagénaire ayant un poste important dans une société de ressources humaines (et recrutements de profils spéciaux). Tous les matins des journées où il travaille il évite l’un des choix qui peut rendre fous certains (et peut être encore plus souvent certaines) : quel vêtements porter ? Pour cela il possède une dizaine de costumes dans des tons neutres (gris, bleu marine, pied de Galles, etc…), tous fait pour le travail et ses obligations, cinq paires de chaussures s’accordant avec tous les costumes, plusieurs cravates s’accordant avec ses chemises et ses vestes, plusieurs ceintures des couleurs de ses chaussures pour le rappel etc… De cette manière le matin, en plus d’une routine qu’il se fixe (c’est naturellement le cas de beaucoup de gens), au moment de s’habiller il prend l’un des costumes, l’une des chemises, une paire de chaussures, une cravate, et n’a pas besoin de réflexions puisque son dressing professionnel a été conçu pour que tous les vêtements soient complémentaires ! Son esprit est donc libre de voguer ailleurs, sur des sujets plus importants où il est nécessaire comme la préparation d’une réunion ou le choix de son préféré des One Direction.

Le choix : parfois, il faut vraiment savoir trancher...

Le choix : parfois, il faut vraiment savoir trancher…

Personnellement, adapté pour ma vie d’étudiant où le costume n’est pas de rigueur j’ai un système comparable pour les vêtements : je place sur chaque vêtement dans ma tête une sorte de « tag » des différents styles vestimentaire dans lequel ce vêtement peut être porté, puis je range mes affaires en prenant compte de cela. Par ailleurs au moment de l’achat de mes vêtements je m’arrange toujours pour qu’un vêtement aille avec toutes les tenues du tag. De cette manière lorsque je veux m’habiller je ne choisis que le style vestimentaire du jour (selon mon humeur et sans réfléchir réellement) puis je prends les vêtements qui me passent par la main !

Remarque : ces petites astuces vestimentaires demandent quand même une bonne réflexion avant achat, et je ne vous conseille pas de faire ça tous les jours de la semaine : faites vous plaisir le samedi soir par exemple :)

Ce système est applicable dans beaucoup de domaines. Pensez à une journée type et essayez d’en limiter les choix inutiles. Installer des routines sur les petites choses du quotidien (mais pas dans votre vie en général, soyons bien d’accord vous ne voulez pas devenir le stéréotype du petit vieux ayant ses habitudes !) pour gagner du temps et diminuer les choix. Par exemple choisissez un ordre usuel pour la série petit-déjeuner, bain/douche, habillage, brossage de dents etc… Ou encore mettez toujours vos clés/portefeuille/portable au même endroit dans vos poches et dans votre logement tout en prenant l’habitude de passer la main sur chacune de ses poches avant de sortir pour vérifier que vous n’avez rien oublier. Vous pouvez aussi établir un programme de baise avec votre petit-amie pour ne jamais vous posez la question de « j’ai le temps ce matin ou j’accumule pour ce soir ? »

Avec cela vous devriez être capable de gagner un peu de temps et un peu de place pour le reste des sujets à réfléchir ! N’hésitez pas à nous faire partager vos retours ou votre avis en commentaire, et vous pouvez vous abonnez à la Newsletter pour ne rien manquer 😉

Votre aficionado des dilemmes,

Etienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>